Carte-autographe-signee-roland-barthes-rene-wintzen-34e377dd-02c9-4cad-b7ea-b7064fc914c5
  • Librería: Librairie Feu Follet (Francia)
  • ILAB-LILA Member
  • Año de publicación: 1955
  • Sugetos:
  • Dimensiones: 13,5x10,5cm
  • Peso del envío: 100 g
  • Encuadernación: autre

Notas Bibliográficas

s. l. 19 janvier 1955, 13,5x10,5cm, une carte recto verso. - s. l. 19 janvier 1955, 13,5x10,5cm, une carte recto verso. - Eigenhändiger Brief unterzeichnet von Roland Barthes, in schwarzer Tinte geschrieben. Datum oben auf der Brief und die Unterschrift auf dem Brief. Knicke durch Mailing verursacht und zwei Löcher. Roland Barthes sendet diesen Brief seine Korrespondenten zu danken, die ihm ein signiertes Buch geschickt. Er dankt auch zu den Autoren Treffen konnte er dank ihm und konterte die „Skepsis, die man immer die Schwelle dieses Schriftstellers hat simpeln". Er schreibt seine Unterstützung für zukünftige Bemühungen. 1955 war das Jahr , als Barthes schreibt Mythologien beginnt die Seuil 1957 erscheinen.   [FRENCH VERSION FOLLOWS] Carte autographe signée de Roland Barthes à René Wintzen de 24 lignes écrites à l'encre bleue, deux soulignements de la main de l'auteur. Deux perforations portant atteinte à plusieurs lettres, une coupure sans manque, bavures sans gravité. Roland Barthes écrit cette carte pour remercier René Wintzen de lui avoir fait parvenir un livre dédicacé mais aussi pour l'accueil que ce dernier lui a reservé. René Wintzen est l'ancien rédacteur en chef de la revue Documents qui parait entre 1929 et 1931. Il dirige, au moment de la rédaction de cette lettre, les éditions et la revue Vent Debout et participe à l'hebdomadaire allemand Nouvelle de France.  Le livre auquel Barthes fait ici référence est probablement une étude de Wintzen sur Brecht parue l'année précédente. Brecht vient à Paris en 1954 avec le Berliner Ensemble et marque beaucoup la réflexion sur le théâtre de Barthes qui fait paraître "La révolution brechtienne" dans la revue Le Théâtre populaire. Dans cette deuxième moitié des années 1950, Barthes s'investit en effet pleinement dans le théâtre en tant que spectateur et critique. René Wintzen est aussi organisateur de colloques et de rencontres entre auteurs. Roland Barthes participe d'ailleurs l'année suivante à une de ces rencontres à Vezelay où il intervient sur les rapports entre littérature et réalisme. Il écrit à son correspondant qu'il a été "sincèrement très content de ces rencontres et que l'espèce de scepticisme que l'on a toujours au seuil des parlottes d'écrivains a été en l'occurence absolument contré par les faits". L'auteur semble ici mettre en doute l'importance des débats, "parlottes", entre écrivains. Ce jugement réprobateur apparait en conflit avec l'attitude de Barthes en cette année 1955. En effet, il participe et s'engage dans trois débats d'importance : avec Camus au sujet de La Peste, avec Jean Paulhan à propos des Petites mythologies du mois que Barthes écrit dans les pages de la Nouvelle NRF, et enfin pour la défense de la pièce Nekrassov de Sartre.  Cette carte de Barthes montre l'enthousiasme du jeune auteur qui ne fréquente alors les milieux littéraires que depuis quelques années, mais aussi une critique de la parole des écrivains.  

Tiempos de entrega y Gastos de envío

Gastos para el envío en Italia

Tipo Plazo de entrega Gastos Contra entrega
Standard Consegna in 7 - 15 giorni lavorativi 14,90 No
Express Consegna in 2 - 3 giorni lavorativi 16,90 No
Tiempo de entrega: estimado a partir de la confirmación de disponibilidad del librero.
Derechos arancelarios: Si tu pedido es revisado en la aduana, la entrega puede retrasarse. Si es necesario, tendrás que desaduanar tu pedido, previo pago de los derechos arancelarios.